Les quarts de finale du championnat de Madagascar Telma Coupe ont été illustrés par des jets de pierre, dimanche après-midi, au stade Rabemananjara. Les rencontres devaient se dérouler à huis clos, pour éviter d’amplifier l’épidémie de peste. Mais grande fut la surprise des spectateurs qui ont aussi voulu regarder les rencontres, car la tribune était déjà remplie alors qu’aucun spectateur n’était autorisé à y pénétrer.
Ils ont commencé à se jeter des pierres et les forces de l’ordre ont dû intervenir à coup de gaz lacrymogènes pour les disperser. Mais les militaires n’ont pas pu résister au forcing des centaines de frondeurs. Ils ont grimpé sur les murs et secouer le portail métallique, puis ont été finalement vaincus. Du coup, l’entrée était gratuite. Le premier match a même été arrêté un moment à cause de gens qui ont atterri sur la pelouse.

Vero Andrianarisoa