La machine est officiellement relancée pour l’édition annuelle du Festival. Annonçant d’ores et déjà à son affiche une ribambelle d’artistes talentueux tous d’envergure internationale. 

Des têtes d’affiche qui promettent d’entrée des prestations ardentes et enivrantes de jazz. Pour ses  retrouvailles qui s’annoncent chaleureuses et mélodieuses comme à l’accoutumée. Le festival international Madajazzcar mise une nouvelle fois sur le talent et le prestige des artistes tous d’envergure internationale dans sa programmation. Ceci-étant, comme à l’accoutumée Madajazzcar se plait à surprendre à la fois ses inconditionnels et les profanes également. Pour sa 28ème édition du 2 au 14 octobre, le festival affiche ainsi une pléiade d’artistes et de groupes à la musicalité émérite et tous doués d’un caractère propre à eux.
Le comité d’organisation du festival Madajazzcar a ainsi officiellement annoncé la venue de Atle Nymo de Norvège, un saxophoniste ténor et clarinettiste basse de renom, fier porte-étendard du jazz norvégien. Damien Schmitt de France, batteur et pianiste de jazz qui débarquera sur la scène du Madajazzcar en y présentant un jazz énergique et harmonieux.

Concerts inédits
Un Rabeson en cache toujours un autre dans le monde du jazz national, Eddy Rabary Rabeson nous revient depuis l’Hexagone pour jouer aux rythmes de sa guitare basse l’amour de sa patrie, mais également pour un vibrant hommage à l’un de ses pairs disparu. Pareil pour la diva du jazz, Lalatiana qui sublimera également de sa voix le festival cette année pour son passage au pays. Madajazzcar égayera ainsi la capitale de divers concerts inédits, majoritairement gratuits pour tous les mélomanes.
C’est, en tout, une bonne soixantaine d’artistes et de groupes talentueux qui garnissent la programmation du festival. Ce sont des Fanja Andriamanantena, Silo, Datita Rabeson, Solo Andrianasolo, Sammy Andriamanoro ou encore Jaojoby grand amateur de jazz et de blues que le public de Madajazzcar aura le plaisir de retrouver.

Andry Patrick Rakotondrazaka