La population d’Antanana-rivo a bu de l’eau jaunâtre pendant trois jours de pluie, la semaine dernière. « L’eau du robinet est sale. Il fallait qu’on le fasse bouillir avant de l’utiliser pour prévenir les maladies », souligne Marie Agnès, mère de famille. La Jirama n’assure pas le filtrage de l’eau durant la pluie. « C’est l’eau de la rivière d’Ikopa qu’on pompe vers Mandroseza. À cause de la dégradation de l’environnement, l’eau de la pluie entraîne l’érosion. La terre sur le bord de la rivière  se déverse dans l’eau. C’est la raison pour laquelle l’eau du robinet donne l’impression d’être sale.»
Un responsable au niveau de la Jirama explique que cette eau n’est pas sale comme beaucoup de gens le prétendent.

Mamisoa Antonia