Désormais, le réseau 4G est officiellement disponible dans la capitale du Nord. Après Nosy Be, elle est maintenant la deuxième ville de la région Diana connectée à un réseau mobile plus performant en termes de connectivité. Un véritable « big bang » pour la ville. Un nouveau réseau qui peut donner un débit maximum et qui confirme la place de l’opérateur Orange Madagascar en matière d’internet. De fait, il a procédé au lancement officiel de ce nouveau  produit, vendredi dernier, lors d’une soirée organisée dans la grande salle du nouveau bâtiment de l’Hôtel de la Poste, en présence du  ministre des Postes, des télécommunications et du développement numérique (MPTDN), André Neypatraiky Rakotomamonjy et du directeur général adjoint d’Orange Madagascar, Benja Arson, représentant le directeur général. Des autorités de la Diana ont également assisté à cette cérémonie, tout comme l’ensemble des clients et opérateurs économiques d’Antsiranana.
L’arrivée du 4G une opportunité unique pour les entreprises d’être présentes à l’international. Selon les explications, le réseau 4G de permet de surfer jusqu’à cinq à dix fois plus rapidement sur internet et ce, en toute mobilité. Les usagers du téléphone mobile peuvent donc accéder à de nombreux usages courants comme la vidéo, le téléchargement, la TV mobile, la visioconférence et autres jeux en ligne.
L’occasion a permis à l’équipe d’Orange Madagascar de présenter ses réalisations au cours de ses  vingt années d’existence dans la Grande île.
« Notre priorité porte sur la transformation numérique. Il s’agit de devenir un facilitateur pour les entreprises et de les accompagner pour qu’elles soient compétitives sur l’échelle internationale », a souligné Benja Arson, lors de son intervention.
Selon le ministre André Neypatraiky Rakotomamonjy, le gouvernement fait du développement numérique l’un de ses principaux objectifs.
« Notre département s’engage à prioriser l’accès au numérique pour tous pour ne pas faire de Madagascar un simple spectateur de la révolution numérique mais un acteur majeur de l’Afrique », a-t-il évoqué.
Pour la région Diana, il s’agit d’une manne providentielle car elle vient de lancer son nouveau  site web, dédié au  suivi de la mise en œuvre des actions de développement régional.

Raheriniaina