Troublante découverte macabre. Disparu depuis vendredi, un homme de
70 ans a été retrouvé mort, au bord de la RN7 à Ando­han’Ilakaka, trois jours plus tard. L’état de sa dépouille a de quoi heurter les âmes sensibles. Le défunt est défiguré, à tel point qu’on aurait pu penser que toute la chair sur son visage a été dévorée par un fauve, à moins d’avoir fondu sous l’effet d’un acide à forte concentration, par exemple. Le reste de son corps était, par contre, intact. De surcroît, il avait encore sur lui tous ses vêtements. Depuis qu’il n’a plus donné aucun signe de vie, les personnes de sa connaissance, rongées par l’inquiétude, ont multiplié les recherches. Ayant commencé à baisser les bras après quelques jours de vaines recherches, elles étaient pétrifiées d’horreur en retrouvant la dépouille du septuagénaire.
Le défunt a vécu à Ambovombe Androy. Chauffeur de métier, il est venu s’installer à Andohan’ Ilakaka depuis le mois de janvier, lorsqu’une personne qui lui avait proposé du travail l’y avait conduit.
Une semaine plus tard, le mystère est toujours entier sur les circonstances de son décès. Les forces de l’ordre ont ouvert une enquête. La dépouille a été conduite dans la région Androy, pour les funérailles.

A.M.