La culture « Kipaha », ou culture en terrasse, sera améliorée. Ampatora, une localité de la commune rurale d’Andrianjato, district de Lalangina, dans la région Haute Matsiatra, en est le site pilote. Vingt-quatre hectares y seront aménagés en terrasses en contre-pente. L’eau de pluie sera retenue et conservée dans des bassins de stockage.
Les travaux d’aménagement des terrasses et du réseau d’irrigation seront effectués sous forme HIMO (Haute intensité de main d’œuvre) et ACT (Argent contre travail) pendant quarante jours. La culture « Kipaha », généralement pratiquée dans les régions Haute Matsiatra et Amoron’i Mania, permet de gérer l’irrigation des parcelles afin de réduire l’érosion.
« Il est tout à fait possible de pratiquer des cultures pendant toute l’année avec ce système en terrasse améliorée », a indiqué le ministre Harison Randriarimanana, en charge de l’Agriculture et de l’élevage, lors du lancement des travaux au site pilote.
La coopérative Ezaka Soamianala, avec ses soixante-huit membres, a été choisie comme principale bénéficiaire des surfaces aménagées d’Ampatora. Ces travaux d’aménagement sont financés par le Programme national Bassins versants et périmètres irrigués-Projet d’urgence pour la sécurité alimentaire et la protection sociale (BVPI-PURSAPS) du ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’élevage.

Mirana Ihariliva