Fin de la grève des greffiers. Le président du syndicat des greffiers, Haja Randriambololona, a annoncé, jeudi, la reprise de leur poste, lundi. Cette décision a été prise  suite à une audience avec le Premier ministre, Olivier Mahafaly Solonandrasana, mercredi. « Il nous a promis de concrétiser nos requêtes dans les quinze jours qui suivent. Il a parlé, entre autres, du versement de notre émolument. Une commission sera mise en place pour cela », explique-t-il, hier.
Ils vont reprendre les procès judiciaires, lundi. Dès ce jour, ils commencent à délivrer les copies d’acte de naissances et les casiers judiciaires.
Les greffiers ont entamé cette manifestation, le 8 juin. Ils ont réclamé le versement de leur émolument, avec une hausse. Ils ont, par ailleurs, contesté un projet, qui aurait été élaboré par leur ministère de tutelle, consistant à destituer les greffiers de l’authentification de l’acte et à leur enlever la comptabilité des greffes. Ils ont également demandé à ce que la gestion du Registre national du commerce et des sociétés (RNCS) leur revienne. Le ministère de la Justice a réagi, dès le premier jour de leur grève.

Miangaly Ralitera