La manifestation prévue par les habitants de Bemasoandro-Itaosy pour hier a été reportée. Ils dénoncent la pratique et l’accusation de la police sur le fait que leur proche tué dans la fusillade de vendredi minuit soit un bandit. Les éléments du commissariat de police d’Itaosy prennent à présent garde face à cette menace.