Le programme d’Ahmad tient dans un ouvrage de 13 pages, publié dernièrement. L’Express de Madagascar a pu obtenir un exemplaire.

Nous avons obtenu un exemplaire du « Ensemble pour le changement » ou « Together for change ». Celui-ci renferme le programme d’Ahmad, s’il est élu à la présidence de la Confé­dération africaine de football, lors du scrutin du mois de mars, en Éthiopie.
L’actuel président de la Fédération malgache de football a présenté, pour la première fois, cet ouvrage de treize pages, lors de la réunion de la Cosafa, samedi dernier en Afrique du Sud. Il contient, notamment le projet d’ouverture sur le reste du monde via des tournées pour le cham­pion d’Afrique et le vainqueur de la Ligue des Champions, ainsi que le retour des rencontres intercontinentales.
Lors de son allocution de jeudi dernier, Ahmad avait évoqué les structures de la CAF. Le document dévoile aussi plus de détails sur « la refondation des structures de la confédération pour une nouvelle CAF » et la transparence en « rendant publics les contrats et les montants ».
Cette nouvelle CAF se penchera de près sur le cas de jeunes joueurs également avec « la protection des jeunes talents » et « la révision du système de libération des jeunes talents vers les autres continents » ainsi que « l’implication des joueurs professionnels dans certaines activités en faveur des jeunes comme des camps de perfectionnement mobiles ».

Programme bien affûté
Une autre grande ligne qui a retenu notre attention concerne également une « convention Etat-Associations nationales ». Ce qui s’inscrit également dans la lignée des propos d’Ahmad de la semaine dernière, quand il parlait de convaincre chaque État de s’engager dans le football.
En parlant des Asso­ciations nationales ou Fédé­rations, citons également « le renforcement de capacité périodique des directeurs techniques nationaux » ou encore « la formation des entraîneurs » ainsi que « le recyclage sur les méthodes d’entraînement modernes pour la licence d’entraineur ». Il s’agit juste de quelques points qui ont retenu notre attention parmi tant d’autres. En bouclant les treize pages, on peut en conclure que le programme est bien affûté.
Dimanche, la Cosafa avait annoncé son soutien à Ahmad, dans cette course à la présidence de la CAF. Et il semblerait que les Fédérations de l’Est du continent ainsi que ceux du Maghreb se seraient également rangées de son côté dernièrement. Ses chances de victoire semblent augmenter de jour en jour.

Haja Lucas Rakotondrazaka