La 24ème édition du festival Donia, actuellement en chantier, est déjà fin prête à près de 90% selon le Comité d’organisation du festival de Nosy Be (Cofestin). Prévu se tenir du 31 mai au 4 juin, l’évènement, fort de sa popularité dans l’océan Indien depuis près d’un quart de siècle maintenant, et animé par le folklore intemporel qui anime la population de l’île aux parfums, promet encore et toujours une programmation des plus enjouées.
Avec une population très diversifiée et colorée, se caractérisant surtout par la chaleur et la gentillesse qui enrichit la musicalité des artistes locaux, le festival Donia contribue activement à faire valoir le talent des musiciens des îles. Ainsi, outre les artistes nationaux qui sont déjà annoncés à l’affiche des festivités de cette 24ème édition, notamment les jeunes Basta Lion et Jior Shy ou encore l’illustre prince du salegy, Fandrama lui-même qui rempile cette année, c’est une belle brochette d’artistes et de groupes internationaux qui viennent garnir la grande affiche du festival Donia pour cette fois encore, tel un rendez-vous d’envergure international.
« C’est toute une diversité musicale que l’on proposera une fois encore avec le festival Donia cette fois-ci. On aura des artistes de La Réunion, de Maurice, des Seychelles, mais également du Botswana », souligne Vincenzo Sanna, président du Cofestin. De même, le festival participe depuis ses débuts au soutien des artistes et mélomanes locaux, et cela s’est d’autant plus renforcé grâce à la création d’une école de musique, ouverte autant aux musiciens résidents qu’à ceux de passage.
Le Cofestin participe énergiquement au soutien d’œuvres caritatives aussi désormais, surtout à l’aide aux femmes souffrant de handicap à Nosy Be. « Une partie des bénéfices du festival est reversée à ces œuvres de bienfaisance qui nous tiennent à cœur. De plus, les artistes du festival sont aussi mis à contribution dans nos actions, par la  crétion des chansons qui visent à sensibiliser le public », confie Amida Sanna, marraine de l’Association des femmes handicapées de Nosy Be.
Enjoué et resplendissant d’énergie comme à l’accoutumée, le festival Donia enchantera à coup sûr un public éclectique cette année.

Andry Patrick Rakotondrazaka