Des mesures rigoureuses. La compagnie Air Madagascar a pris une série de mesures pour endiguer « l’exportation » de la peste en dehors des frontières. C’est ainsi que la compagnie suspend jusqu’à nouvel ordre « le transport ou rapatriement de corps de défunt à l’intérieur de l’île ». De même, les passagers considérés comme suspects ne pourront pas embarquer à bord de l’un de ses avions.
La compagnie aérienne a aussi pris des mesures sanitaires à l’endroit des membres de son personnel. Les membres du personnel d’escale, par exemple, sont équipés de thermomètre digital permettant de détecter de façon sûre toute température corporelle anormalement élevée. Ceux qui sont en contact direct avec les clients, quant à eux, porteront un masque sanitaire. « Les éventuels cas suspects détectés au niveau de la compagnie seront pris en charge par des médecins mis à disposition par le ministère de la Santé », indique la compagnie aérienne.
Au sein de l’aéroport d’Ivato, les autorités ont renforcé les contrôles sanitaires des passagers avec la mise en place de différentes mesures.

L.R.