Prendre exemple de l’excellence. La première dame, VoahangyRajaonarimampianina, cherche des moyens pour améliorer l’éducation à Madagascar, à travers ses actions sociales. Accompagnant le chef d’État, HeryRajaonarimampianina, dans sa visite diplomatique au Japon, elle a rendu visite à une école publique à Yokohama, dans la capitale de ce pays du soleil levant, hier. La visite a été enrichissante. En dessus de l’enseignement, les élèves sont initiés au sens de la responsabilité, au sens de la solidarité, au devoir de servir les autres ainsi qu’au devoir de protéger l’environnement. Dans cette école, par exemple, les cours commencent à 8 heures du matin et s’achèvent à 15 heures. Les six cent élèves déjeunent à la cantine de cet établissement scolaire.

Ils sont responsabilisés dès leur très jeune âge. Ils s’organisent eux-mêmes dans la distribution de leur repas, sans l’aide de serveur. Ce sont encore eux qui s’occupent de leur vaisselle, après le repas. Les verres en plastique du jus ne sont pas à jeter mais à recycler, et les ordures ne se jettent pas partout.

Priorité

A la fin de sa visite, VoahangyRajaonarimampianina a remis des petits présents à ces élèves. Ce sont des objets de confection artisanale malgache qui permettront à ces petits japonais d’avoir connaissance de la particularité de Madagascar.

La première dame compte intégrer une partie de cette pédagogie du Soleil levant dans ses actions sociales qui mettent en priorité l’éducation. Nombreuses ont été les missions de VoahangyRajaonarimampianina, dans ce secteur. C’est grâce à elle que plusieurs bibliothèques et des centres multimédia ont vu le jour au sein de plusieurs établissements scolaires publics, comme à Antanimbarinandriana ou encore au lycée d’Ambohimangakely, récemment inaugurés. Le couple présidentiel a, aussi, offert récemment six millions de kits scolaires à des élèves de la région d’Analamanga.

Miangaly Ralitera