Le Président Hery Rajao­nari­mampianina multiplie ses appels aux investisseurs de tous bords. Après Londres et Rome, Tokyo figure cette fois-ci dans la ligne de mire de nos dirigeants. Des investisseurs japonais ont répondu présent au Forum des affaires Japon- Madagascar, hier. Ce forum a été organisé à Tokyo par l’ambassade de Mada­gascar au Japon et l’Agence japonaise de la promotion du commerce extérieur ou le Japan External Trade Organization (JETRO). C’est donc une occasion pour le Chef d’État de présenter les opportunités, notamment en ce qui concerne les secteurs prometteurs, pour inciter les Japonais à venir investir dans le pays.
« Il reste encore beaucoup d’opportunités dans des domaines tels que l’énergie ou l’agriculture. Pour pouvoir optimiser l’exploitation de ces différentes opportunités, nous avons travaillé, ces dernières années, pour améliorer l’environnement des affaires. Madagascar offre aujourd’hui un environnement macro-économique relativement stable, évoluant de façon permanente », a déclaré le Président à l’ouverture du Forum. Des propos qui rassurent les hommes d’affaires présents quant à la stabilité macro-économique et l’environnement des affaires du pays.
À Madagascar, les opportunités d’investissement ne  manquent pas. Les nouvelles technologies, le textile, l’énergie, le tourisme, l’immobilier, l’agriculture et les infrastructures sont les domaines très convoités en ce moment.

Atouts
D’ailleurs, Madagascar possède des ressources humaines dynamiques, de par sa jeunesse. Les Japonais ne veulent pas rater ces occasions. Au mois de juillet, plus d’une centaine d’investisseurs japonais ont fait le déplacement à Antananarivo pour saisir ces opportunités. Ces entreprises souhaitent partager leur technologie, dont la qualité est mondialement réputée, avec des partenaires malgaches dans le domaine de l’infrastructure, et même au-delà. Ce forum tenu à Tokyo est donc une suite logique de cette conférence organisée à Antananarivo.
Le Japon est déjà le troisième grand investisseur à Madagascar, et le cinquième marché pour les produits malgaches. La présence du Japon à Madagascar est surtout très visible dans le secteur minier, avec les investissements de Sumitomo dans l’exploitation de nickel et de cobalt. Ce conglomérat, très actif dans divers secteurs au pays du soleil levant, est le principal actionnaire d’Ambatovy. Son investissement se chiffre à des milliards de dollars.

L.R.