La variété de tubercule est très répandue au Mozambique ou encore au Burkina Faso. La patate douce à chair orange est riche en béta-carotène  aidant à lutter contre la carence en vitamine A. Des études ont démontré que la patate douce « orange » réduit la prévalence et la durée de la diarrhée chez les jeunes enfants. Pour ceux de moins de trois ans, consommer  de la patate douce à chair orange dans la semaine, réduirait de plus de 52% la probabilité d’avoir la diarrhée.
« La patate douce contribue à lutter contre la malnutrition.  Cette variété est très facile à cultiver et ne coûte pas cher. Seulement, elle n’est pas encore très connue à Mada­gascar », explique Benjamin Rakotoa­risoa, chercheur au Centre international  de la pomme de terre (ICP), sis au Mozam­bique, de passage à Mada­gascar. « 125 g de patate douce à chair orange comportent les trois apports essentiels au quotidien tels que l’énergie, la croissance et les éléments de fonction immunitaire. Il suffit de l’associer à des aliments comme l’œuf, la viande ou des légumineuses », précise le spécialiste.
Pour l’heure, la seule institution qui vulgarise cette variété de patate douce à Madagascar est le Fifamanor (Fiompiana Fambolena Malagasy Norveziana), un projet de développement agricole initié avec les Norvégiens depuis 1972, sis à Antsirabe, dans le Vaki­nan­karatra. « Les graines croisées de la patate douce à chair orange sont envoyées au Fifamanor qui n’arrive pas toujours à parfaire la diffusion », apprend encore Benjamin Rakotoarisoa.

Pain nutritif
Le ministère de l’Agri­culture et de l’élevage entend vulgariser la variété. Faut-il savoir que localement, les variétés de patate sont celles à chair violette ou blanche. Cette dernière variété reste la plus prisée par les consommateurs malgaches. Le chercheur avance  en revanche que l’on peut obtenir du pain très nutritif avec 40% de purée de patate douce à chaire orange mixés avec de la farine.
De bons biscuits s’obtiennent avec 50% de purée du tubercule et 50% de farine ordinaire.  La patate douce orange coûte un peu plus cher que la patate douce blanche mais la saveur est plus douce avec un goût proche du potimarron et de châtaigne.

Mirana Ihariliva