Les pestiférés décédés enregistrés sont actuellement de cent trente-cinq, selon le dernier rapport du ministère de la Santé publique du 13 novembre. Soixante-neuf décès dans les formations sanitaires et soixante six au niveau de la communauté. Le dernier décès en date aurait eu lieu dans la région d’Amoron’i Mania. Trois nouveaux malades ont été admis dans des hôpitaux, à la date du 13 novembre, un à Anosy Avaratra, un contact avec un pestiféré pulmonaire et deux cas de peste bubonique dans la région de Haute Matsiatra.