Deux cas de viol ont été enregistrés la semaine dernière dans la ville selon le  service central de la Police des Mœurs et de la Protection des Mineurs (PMPM), samedi.
À part le viol, en décembre 2016 dans le district d’Antananarivo Atsimon­drano, un autre a été signalé très tôt, vendredi dernier, à Tanjombato. Suite à une plainte portée par les parents de la victime d’attouchements sexuels, l’auteur présumé a été arrêté par la PMPM.
Il s’agit d’un homme de 24 ans. La fillette de 14 ans est déjà enceinte de six mois, selon une source proche de la famille. lors de l’enquête policière, la victime a confirmé avoir été agréssée par cet homme lorsque tout le monde est allé au travail. Le violeur n’est autre que son beau-frère, d’après les explications.
L’autre viol, vers la fin de l’année 2016, s’est conclu par l’intervention de la police chargée de la protection des mineurs. L’auteur principal de celui-ci a violé trois fois sa fille de neuf ans. En fait, il est son beau-père selon les informations policières. Il est tombé dans le piège tendu par les forces de l’ordre en arrivant au stationnement de taxi-brousse à Ambodivona vendredi dernier.
«Nous prions les victimes d’agressions sexuelles de nous faire parvenir les plaintes. Éradiquer les exploitations des mineurs est notre objectif», a communiqué le service central de la PMPM. Les deux violeurs ont été déférés à Anosy, tous deux placés en détention pour actes sexuels sur des mineurs.

H.L.