Le chef espagnol Père Nacarino et chef Lalaina Ravelomanana ont fait découvrir leur art culinaire à travers un dialogue gastronomique dans un cadre convivial.

Atelier cuisine contemporaine de fusion Malagasy-Espagnole », ainsi s’intitule l’échange culinaire qui s’est déroulé, mardi, au Grand Urban Hotel à Ambato-nakanga, sous l’initiative  du  Consulat Honoraire d ´Espagne à Antananarivo. Cet atelier culinaire qui fusionne les cuisines malgache et espagnole a été partagé par les chefs Père Nacarino et Lalaina Ravelomanana, au profit des étudiants des écoles de restauration du VATEL et l’Institut National de Tourisme et d ´Hôtellerie (INTH). Deux autres grands chefs malgaches ont également été invités à participer, à savoir Vonjinahary Andriamampianina et Zo de Candera. L ´objectif est de montrer les différentes techniques de la gastronomie malgache et espagnole, autant traditionnelle que contemporaine.
Cinq plats étaient présentés pendant l’atelier dont deux plats malgaches, deux plats espagnols et un plat fusionnant les deux pays.
« La finalité de cet atelier est de revisiter les plats contemporains malgache et espagnol et de créer des plats modernes à partir de là. Et c’est vraiment une fierté pour nous de pouvoir partager cette expérience avec un cuisinier réputé tel que le Père Nacarino », déclare Lalaina Ravelomanana, un chef cuisinier réputé à Madagascar. L ´atelier avait duré  plus de trois heures de temps.

Au menu
L’équipe dirigée par le chef Lalaina Ravelomanana a revisité deux plats atypiques du pays dont le  « Ro Mazava » ou bouillon de brèdes au zébu, un plat traditionnel malgache qui consiste en une sorte de pot au feu dont les légumes sont uniquement des brèdes, et le fameux « Ravitoto » ou les feuilles de manioc pilées. Le chef Père a, à son tour, présenté le « Gaspacho », cette soupe froide de légumes crus (tomates, poivrons, oignon…) et de pain qui est un incon-tournable de la cuisine espagnole, léger, très rafraîchissant et savoureux. Et c’est à partir de ces plats contemporains que les deux chefs cuisiniers ont ensuite utilisé, à partir d’une cuisine moléculaire, le produit « Agar-Agar », un additif alimentaire qui rend un produit gélifiant. Enfin ils ont fusionné ces plats pour donner un nouveau plat malgacho-
espagnol.

Sitraka Rakotobe