Ce n’est  pas reboiser  l’équivalent  de l’Inde,  mais  planter pour préserver l’environnement et pour  renouveler  l’énergie, car  les intérêts de tout  le monde priment. C’est  pour cette raison que  la communauté Daoudi Bohrah de la  ville d’Antsiranana,  loin de leurs activités commerciales habituelles, se sont donné rendez-vous, ces derniers temps, pour ce devoir civique. Ce, surtout, suivant  les instructions de leur chef spirituel, la Sainteté Saydna Mufaddal Saiguddine de replanter 5 000 pieds d’arbres sur tout le territoire malgache.
En effet, pendant  une semaine, à la suite d’une prise de conscience récente, les membres de  cette communauté indo-pakistanaise, qui  se sont  installés dans la  région depuis plus d’un siècle, ont  mis en place des programmes de reboisement responsable dans la Diana et  la Sava. Ils ont travaillé de concert avec l’ONG « Graine de vie » qui leur a fourni  des pépinières.
« Selon notre Chef spirituel, le pays où nous sommes est notre « tanindrazana » (patrie), donc  nous avons  réalisé ce programme pour le bien de notre pays», a expliqué Akil Houssen Djivadjee, responsable de la communauté Daoudi Bohra dans la  capitale du Nord.

Raheriniaina