Une délégation de la Banque mondiale se trouve dans le Nord pour se rendre compte de l’avancement de projets. Elle prépare également ceux du PIC2. 

Depuis la matinée de lundi, une délégation de la Banque Mondiale accompagné des techniciens du projet PIC (Pôle intégré de croissance) séjourne dans  la capitale du Nord. Elle effectue une visite de quatre jours afin de mener la supervision des projets en  cours et de préparer d’autres activités sur un nouveau  projet, lesquelles vont démarrer l’année prochaine. Cette visite sera une occasion pour tenir des réunions avec des acteurs régionaux et des responsables territoriaux intervenant dans les domaines financés par le projet  PIC2.
De fait, la délégation a un programme chargé car outre les échanges avec les opérateurs, elle visitera quelques sites attractifs d’Antsiranana qui nécessitent  une amélioration. Il en est de même pour l’aéroport d’Arrachart qui aura besoin d’une extension.
La délégation a débuté sa tournée par la tenue d’une  rencontre avec le chef de la région Diana, Eddie Tongazara, à son bureau. Lors de l’entrevue,  ce dernier a tenu à souligner que cette volonté  de la Banque mondiale permet aux responsables régionaux de s’exprimer et de débattre des programmes à entreprendre.

Satisfaisant
Il s’agit d’un élément-clé pour le développement quand on parle surtout de décentralisation. « Le projet PIC est tout à fait en cohérence avec la vision de la région Diana, et cette séance nous donne l’opportunité de discuter des acquis et de faire converger des efforts pour l’atteinte de nos objectifs communs », a indiqué le chef de région.
Les deux parties ont fait un tour d’horizon des domaines financés par la Banque mondiale à travers le projet  PIC.
« Les activités sont satisfaisantes. Nous avons accompli la grande partie des résultats attendus en termes d’infrastructures et dans les filières principales telles que le tourisme et l’agrobusiness », a conclu  Eneida Fernandes, spécialiste  principale du secteur privé et du tourisme auprès du groupe de la Banque mondiale.

Raheriniaina