Une femme âgée de 35 ans est morte, vendredi dernier à Iaritsena dans le district d’Ambalavao Tsienimparihy, des suites de ses blessures. Elle a été agressée, la veille dans la soirée, par un pasteur d’une Église chrétienne dite « cadette ».
Évacuée d’urgence à l’hôpital d’Ambalavao, elle a eu encore la force nécessaire pour raconter ce qui lui était arrivé avant de sombrer dans le coma. Ce jeudi soir, elle était sortie de chez elle, munie d’une torche électrique, pour acheter de menues marchandises à l’épicerie du coin. Sans crier gare, le responsable religieux s’est jeté sur elle et l’a rouée de coups. L’agresseur l’a encore piétinée quand elle est tombée à terre.
Des cris et vociférations dont les mots « Satan sors  de cette personne » ont alerté le voisinage. Les gens ont alors trouvé une femme grièvement blessée gisant par terre. Retrouvé, samedi matin, le pasteur a été appréhendé par le fokonolona et remis à la police. Pour sa défense, il a argué le fait qu’il lui arrive d’agresser une personne sans qu’il s’en souvienne.

Nantenaina Njanahary