Un accident mortel a eu lieu sur la route à Alarobia près du stade. Hier, vers 18 heures, deux filles et une mère de famille portant un bébé, ont été percutées par une voiture Mini Cooper avec trois personnes à bord. Selon les dires des témoins, le choc a été d’une rare violence, puisque le véhicule a heurté un poteau électrique à toute vitesse.
La voiture venait d’Ankorondrano, en direction d’Alarobia, alors que les piétons marchaient dans en sens inverse. « La Mini Cooper a eu un problème de freinage et cherchait un rempart pour s’arrêter», raconte un témoin oculaire de l’accident. L’on sait que cette route est assez étroite. Situation qui a occasionné la collision, selon toujours les propos des témoins.
Bilan, deux jeunes passantes âgées de 20 et de 25 ans, ont été tuées sur le coup, de source auprès de la brigade des accidents de la police. Une femme avec son petit bébé sont aussi gravement blessés, et suivent des soins intensifs au centre hospitalier Joseph Ravoa­hangy Andrianavalona (HJRA). Le chauffeur a été gardé au commissariat central de Tsaralalàna.
De son côté, la famille de l’une des victimes voulait se faire justice contre le conducteur de la « Mini Cooper », selon les explications reçues. De source policière, les proches de l’autre victime, avaient tenté de se venger de manière violente.
Les éléments des forces de l’ordre, venant de l’UIR et le CIRGN d’Ankadilalana ont réussi à s’interposer au moyen de leurs armes habituelles, des bombes lacrymogènes. Le calme est revenu sur la route après leur intervention. Tout risque de reprise de violence a été écarté.

Lantonirina Fredo